fbpx

 Alimentés par l’évolution constante de la technologie, les réseaux sociaux bénéficient d’un flux ininterrompu de nouvelles tendances, fonctionnalités et plateformes.

Alors, que vous réservent Facebook, Instagram, Snapchat, TikTok et consorts pour l’année ? Découvrez les 8 tendances à intégrer dans votre stratégie social media 2021 !

 

1. Le remixing pour apporter de l’authenticité

TikTok, Reels ou Triller ont réinventé le contenu généré par les utilisateurs. Ces derniers se servent de concepts ou modèles existants pour recréer des formats et exprimer leurs idées. Une pratique populaire nommée « remixing ».

Cette tendance, née avec le confinement, va se populariser en 2021. Les marques ont compris qu’elles devaient encourager les consommateurs à s’approprier leurs produits ou services. Pour ce faire, elles fournissent à leur communauté des filtres, stickers, modèles et autres calques.

Lorsqu’ils s’approprient ces contenus, ils deviennent immédiatement ambassadeurs de marque et propulsent la notoriété de cette dernière. Le remixing est donc devenu une stratégie efficiente pour gérer son image, à moindre coût.

Par exemple, sur Instagram, Mcdonald’s France propose à ses abonnés de créer une story en réalité augmentée, leur permettant de porter une barrette en diamant reprenant le célèbre M de l’enseigne.

filtre Instagram McDonald's

 

2. Les vidéos très courtes

Les nouveaux réseaux sociaux n’ont pas uniquement révolutionné l’UGC, ils ont aussi entraîné une nouvelle forme de consommation des vidéos. TikTok compte aujourd’hui plus de 689 millions d’utilisateurs actifs qui passent plus de 46 minutes par jour sur l’application, pour des contenus qui ne dépassent que rarement les 15 secondes.

Les vidéos de moins de 30 secondes reviennent sur le devant de la scène ! Faciles à réaliser et à visionner, elles se consomment de manière ludique, à tout moment de la journée.

Une tendance amplifiée par les règles de distanciation physique et le développement du télétravail. Les utilisateurs cherchent à communiquer rapidement avec leurs proches, mais aussi les marques, via leur smartphone.

Résultat : ce type de contenu explose et risque de s’imposer dans le paysage social media sur le long terme. Surtout avec l’arrivée de Triller, dont nous vous parlions dans un précédent article !

 

3. Les contenus éphémères restent plébiscités

Story Instagram

Story Instagram ou Snapchat n’ont pas finies de séduire. Les réseaux sociaux entraînent un temps d’attention de l’audience extrêmement court. Et les stories peuvent être très addictives dans la mesure où leur lecture s’enchaine en continu et qu’elles peuvent être alimentées sans cesse au fil de la journée.

Cette tendance va continuer d’augmenter en 2021.

 

4. Le divertissement et le social gaming

Durant le 1er confinement, les consommateurs ont recherché des moyens de connexion virtuels. Et les jeux vidéo constituent une excellente forme de distraction et de connexion !

Cependant, au-delà du côté divertissant, les utilisateurs veulent renforcer les liens avec leurs partenaires de jeu. Voilà pourquoi on assiste au développement des plateformes comme Twitch ou YouTube, qui permettent un véritable échange entre membres d’une même communauté.

Et si votre marque communiquait avec son audience à travers des contenus interactifs ?

Par exemple, la WWF s’est illustrée avec son #NoBuildChallenge sur Fortnite, en partenariat avec l’équipe Solary (une des plus importantes équipes d’e-sport français). L’idée était d’inviter les adeptes de Fortnite à survivre, dans le jeu, sans utiliser de ressources naturelles. L’objectif ? Sensibiliser les utilisateurs au fait qu’il est difficile de rester en vie sans ressource naturelle… Ce qui fait directement écho aux problématiques environnementales actuelles.

#NoBuildChallenge

5. Le renforcement du marketing conversationnel

Depuis quelques temps déjà, le nombre de likes ou encore de followers n’est plus un critère aussi important pour de nombreuses entreprises. En effet, différents événements comme l’achat de faux followers et like ainsi que l’utilisation de robots, a terni la confiance entre influenceurs et marque. L’interaction est devenue le critère numéro un pour 2021. Bien plus que le nombre de « j’aime », c’est la conversation possible avec sa communauté et le lien sur le long terme qui prime.

Le marketing conversationnel consiste à interagir avec les clients, de manière profonde et personnalisée. Il ne s’agit plus de poser une question via un sondage Facebook ou Twitter, mais de proposer de véritables dialogues via les boîtes de messagerie, notamment.

Avant d’acheter, les clients veulent désormais questionner une entreprise, s’assurer qu’elle peut répondre à leurs besoins et qu’elle colle à leurs valeurs.

Il est temps de favoriser l’accès à ces informations en incitant aux dialogues, que ce soit via un chatbot (Messenger ou sur le site internet), des publications qui incitent à contacter les entreprises (avec le bouton « envoyer un message » sur Facebook, par exemple) ou la mise à disposition d’un SAV via WhatsApp, comme le propose Adidas :

SAV Adidas sur WhatsApp

Le but est de nouer des relations à travers des contenus, personnalisés et individualisés.

 

6. Un positionnement fort et engagé

Les consommateurs sont de plus en plus engagés. Mais 2020 a marqué un tournant dans cet engagement. Les questions sociales, politiques et environnementales ont été au cœur de l’actualité, tout au long de l’année.

En conséquence, de nombreuses marques ont pris position pour défendre leurs convictions sur les réseaux sociaux et partager des contenus engagés. Elles n’hésitent plus à se servir de leurs pages pour sensibiliser leur public à des enjeux majeurs.

L’heure est aux dialogues ouverts, accueillant les interactions et les opinions de leur public.

Let's Cahnge H&M #blacklivesmatter

Mais exprimer une opinion ne sera pas suffisant. Il faudra soutenir vos pensées avec des gestes forts. Vous devez aligner votre message de marque sur des actions concrètes, comme l’a fait H&M en reversant 500 000 dollars aux associations luttant contre le racisme aux États-Unis.

 

7. Les communautés privées encore prisées des marques

groupes provés Marmiton Facebook

Dans la même volonté de renforcer le lien et créer de la connexion avec leur audience, les marques continuent de mettre l’accent sur les communautés privées.

C’est notamment le cas avec les groupes privés Facebook qui fleurissent depuis plusieurs années. À cela plusieurs avantages :

  • Les membres du groupe participent à l’animation et créent des liens entre eux
  • Ils peuvent devenir de vrais ambassadeurs en recommandant le groupe à d’autres personnes
  • Ils entretiennent un lien de proximité avec votre marque
  • Vous pouvez répondre directement à vos membres avec plus de simplicité.

 

8. Des publicités toujours plus dynamiques

Post sponsorisé Facebook

Conséquence directe du point précédent, les publicités doivent s’adapter à l’évolution de la consommation des informations sur le web. Cela combiné au fait que les consommateurs sont de plus en plus habitués et à l’aise avec le shopping via les réseaux sociaux, les publicités deviennent encore plus dynamiques.

Ainsi, les publicités incitent de plus en plus les utilisateurs à effectuer leur shopping directement sur la plateforme. Après Instagram Shopping, YouTube a récemment intégré de nouvelles fonctionnalités de vente sur la plateforme.

 

Ces 8 tendances marquent un nouveau tournant pour la stratégie social media des entreprises. Les contenus se veulent engagés, forts, créant une véritable connexion avec les utilisateurs. Pour réussir, les marques devront faire tomber les barrières digitales pour amener de la proximité et de la bienveillance dans leur communication.

Si vous avez besoin d’y voir plus clair parmi toutes ces tendances, faites appel à un community manager freelance en postant votre projet sur Codeur.com !

5
/
5
(
1

vote

)